Réussite Ruben CM1

lenteur et douleurs à la main

En décembre, suite à la recommandation de Julie Baverel de “Les clés de l’écriture”, les parents de Ruben, un élève de CM1 résidant en Suisse, ont fait appel à mes services pour des séances à distance, la proximité géographique avec un graphopédagogue faisant défaut. Ruben avait plusieurs difficultés d’écriture entre autre des problèmes de lenteur, de douleurs à la main.

Les Conséquences :

La Douleur lié à l’écriture et ses conséquences

La douleur liée à l’écriture, un problème rencontré par Ruben et commun à d’autres enfants en CM1, est une difficulté non négligeable qui peut avoir des répercussions considérables sur plusieurs aspects de leur vie scolaire et personnelle.

1. Impact sur la performance académique

La douleur lors de l’écriture peut significativement entraver la capacité de l’enfant à participer activement en classe. Les tâches simples, telles que prendre des notes ou compléter des exercices écrits, deviennent ardues et épuisantes. Cela peut conduire à une baisse de la qualité et de la quantité du travail rendu, affectant directement les résultats scolaires de l’enfant.

2. Répercussions sur la motivation et l’estime de soi

La douleur constante peut également éroder la motivation de l’enfant à s’engager dans des activités d’apprentissage, surtout celles nécessitant de l’écriture. Se sentant limité par sa douleur, l’enfant peut perdre confiance en ses capacités, ce qui peut nuire à son estime de soi et à son désir d’explorer de nouvelles connaissances.

3. Effets sur le bien-être psychologique

Les défis continus associés à la douleur d’écriture peuvent engendrer frustration et anxiété chez l’enfant. La peur de ne pas être à la hauteur des attentes académiques ou de décevoir les adultes de référence peut être source de stress, affectant son bien-être psychologique.

4. Conséquences sociales

Les difficultés d’écriture peuvent également isoler l’enfant de ses pairs. Les activités de groupe nécessitant de l’écriture peuvent devenir une source de gêne, limitant les occasions d’interaction sociale et d’apprentissage collaboratif.

5. Impact sur le développement des compétences

À long terme, la douleur liée à l’écriture peut freiner le développement de compétences essentielles en écriture et en communication. L’acquisition d’une écriture fluide, rapide et lisible est cruciale non seulement pour la réussite scolaire mais aussi pour la vie personnelle et professionnelle future de l’enfant.

En conclusion, la douleur liée à l’écriture est un problème multifacette qui nécessite une attention et une intervention adaptées pour en minimiser les conséquences et permettre à l’enfant de réaliser pleinement son potentiel académique et personnel.

Vitesse d’écriture insuffisante

La lenteur dans l’écriture, couplée aux problèmes de douleur comme ceux rencontrés par Ruben et de nombreux élèves en CM1, peut intensifier les défis auxquels ils sont confrontés, avec des répercussions qui s’étendent bien au-delà de la simple gêne physique.

1. Limitation de la participation en classe

La lenteur d’écriture limite sévèrement la capacité de l’enfant à participer pleinement aux activités de classe. Lorsque les tâches d’écriture prennent trop de temps, l’enfant peut avoir du mal à terminer les examens ou les devoirs dans les délais impartis, ce qui peut nuire à sa performance académique et à son engagement scolaire.

2. Augmentation de la pression et du stress

La pression pour suivre le rythme de la classe peut être source d’anxiété et de stress pour l’enfant. Conscient de sa lenteur, il peut se sentir dépassé par les exigences scolaires, augmentant ainsi son anxiété face aux tâches d’écriture et à l’évaluation de ses compétences.

3. Impact sur les compétences d’apprentissage

La lenteur d’écriture peut également entraver le développement de compétences d’apprentissage essentielles. L’enfant peut éprouver des difficultés à organiser ses pensées de manière cohérente et à les transcrire efficacement sur papier, ce qui peut limiter sa capacité à exprimer sa compréhension des concepts appris en classe.

4. Réduction de la qualité de l’écriture

Pour essayer de compenser la lenteur, l’enfant peut sacrifier la qualité de son écriture, ce qui rend son travail difficile à lire et à comprendre. Cela peut entraîner des malentendus et des évaluations inexactes de la part des enseignants concernant sa maîtrise des sujets étudiés.

5. Effets sur le développement social et émotionnel

Les difficultés persistantes en écriture peuvent affecter l’image que l’enfant a de lui-même et ses interactions avec les autres. Se sentant différent de ses camarades, il peut s’isoler ou être réticent à participer à des activités de groupe, ce qui limite ses opportunités d’apprentissage social et émotionnel.

Une transformation source d'inspiration ! l'accompagnement à distance fonctionne très bien

Ruben

CM1
8 séances
Avant
Après

Vous rencontrez vous aussi des difficultés ?

N'hésitez pas à demander de l'aide

Accompagnement graphopédagogique

La rééducation ne consiste pas en des lignes d’écriture. Il s’agit de proposer des exercices adaptés en fonction des besoins et des progrès observés.

Première séance

  • Lenteur d’écriture
    Un des principaux obstacles à son efficacité scolaire.
  • Douleurs à la main
    Un frein physique significatif, réduisant sa capacité à écrire confortablement.
  • Manque de fluidité et malformation des lettres
    Ces difficultés affectaient la qualité visuelle de son écriture.
  • Difficultés à aligner les mots sur la ligne
    Ce qui contribuait à des cahiers désordonnés, malgré ses efforts d’application.

Approche et progrès

Stratégie d’Intervention :

  • Amélioration de la posture et de la tenue de crayon :
    Des ajustements rapides ont permis d’éliminer les douleurs et de poser les bases d’une écriture plus aisée.
  • Renforcement de la fluidité et de la formation des lettres :
    Au cœur de notre travail, ces aspects ont été essentiels pour rendre son écriture plus claire et ordonnée.

Résultats final

Progression et résultats :

  • Amélioration spectaculaire de la vitesse d’écriture :
    Ruben a réussi à doubler sa vitesse d’écriture, notamment grâce à sa capacité nouvellement acquise à copier des textes de manière.
  • engagement et enthousiasme de Ruben : Sa détermination et son attitude positive ont été cruciaux tout au long de ce parcours.
  • Implication parentale : L’aide de son père a joué un rôle significatif dans son évolution