M, Seconde : 4 séances

Problématique initiale : une écriture scripte illisible

M, élève de seconde (10th grade suivant le programme IB), faisait face à un défi majeur : son écriture scripte était souvent illisible. Cela posait problème tant pour lui que pour ses professeurs, nécessitant une intervention pour améliorer la clarté et l’apparence de son écriture.

Les conséquences d'une écriture pas ou peu lisible

M, un adolescent engagé dans le rigoureux programme du Baccalauréat International (IB), se trouvait face à un défi de taille qui menaçait de saper ses ambitions académiques : son écriture scripte était souvent illisible. Cette problématique, loin d’être superficielle, portait en elle des conséquences potentiellement vastes et profondes, touchant à la fois son parcours scolaire, son estime de soi et sa capacité à communiquer efficacement.

Les répercussions d'une écriture illisible

1. Répercussions académiques

L’illisibilité de l’écriture de M n’était pas qu’un simple obstacle à sa capacité de prendre des notes ; elle représentait une barrière significative dans la communication de ses idées, de ses réflexions, et de ses connaissances. Dans un programme aussi exigeant que l’IB, où l’évaluation repose fortement sur des travaux écrits, cette difficulté menaçait directement ses performances académiques. Les enseignants, confrontés à des textes difficiles à déchiffrer, pouvaient passer à côté de la substance de son travail, impactant ainsi ses notes et ses évaluations.

2. Impact sur l’estime de soi

Au-delà des implications académiques, l’écriture illisible de M avait le potentiel d’éroder sa confiance en ses capacités scolaires. L’adolescence étant une période cruciale pour le développement de l’estime de soi, se voir constamment confronté à des retours négatifs ou à des demandes de clarification de ses enseignants pouvait engendrer un sentiment d’insuffisance et de frustration. Cette situation risquait de le décourager dans ses efforts et d’altérer sa perception de ses propres compétences intellectuelles.

3. Barrières à la communication efficace

L’écriture sert de pont entre la pensée et le monde extérieur ; une écriture illisible compromet donc cette communication essentielle. Pour M, cela signifiait une lutte constante pour faire comprendre ses idées, ses analyses et ses arguments, un défi particulièrement contraignant dans un environnement académique où l’expression écrite est primordiale. Cette barrière à la communication pouvait limiter sa participation dans des activités académiques clés, telles que les dissertations, les projets de groupe, et même les examens, où une expression claire et précise est cruciale.

Conclusion

Face à ces défis, la démarche de M pour améliorer son écriture prend une dimension critique, soulignant l’importance de s’attaquer aux obstacles non seulement pour sa réussite scolaire immédiate mais aussi pour son développement personnel à long terme. En explorant les conséquences de son écriture illisible, on comprend mieux l’ampleur du chemin parcouru par M, transformant une source de difficultés en une victoire personnelle significative.

Ecriture souvent illisible ?

Comme M n'hésitez pas à demander de l'aide

Accompagnement graphopédagogique corriger une écriture illisible

La rééducation ne consiste pas en des lignes d’écriture. Il s’agit de proposer des exercices adaptés en fonction des besoins et des progrès observés.

Première consultation

Problématique de l’ecriture illisible

  • Difficultés académiques :
    L’illisibilité de son écriture menaçait sa performance académique, les enseignants ayant du mal à suivre et évaluer son travail.
  • Manque de confiance :
    Cette situation affectait également la confiance de M en ses capacités scolaires, sachant que la communication écrite est essentielle dans le cadre du programme IB.

Approche et progrès

  • Séances de travail :
    4 séances en face à face.
  • Personnalisation de l’écriture :
    Il a pris l’initiative de personnaliser la formation de ses lettres, optant pour une combinaison entre l’écriture scripte et cursive, afin de rendre ses textes lisibles pour ses professeurs.

Approche de rééducation :

  • Correction de la tenue de crayon : M a rapidement ajusté sa manière de tenir le crayon, une étape cruciale pour améliorer son écriture.
  • Adoption du lignage séyès :
    L’utilisation de ce lignage spécifique a joué un rôle déterminant dans l’amélioration de son écriture, en guidant la hauteur et l’espacement des lettres.

Résultats après 4 séances :

  • Amélioration significative :
    L’écriture de M est désormais un modèle de clarté, permettant une communication efficace de ses idées.
  • Répercussions académiques :
    Cette transformation a non seulement facilité la tâche de ses enseignants mais a également ouvert la voie à de meilleures performances académiques pour M.
  • Confiance renouvelée :
    M a retrouvé confiance en ses capacités d’expression écrite, un atout essentiel pour sa réussite future dans le programme IB et au-delà.

M
15 ans
4 séances

écriture scripte illisible d'un adolescent
Avant rééducation
Écriture mélangeant le script et la cursive
Après rééducation

La détermination de M à surmonter les obstacles liés à son écriture illisible démontre l’importance d’une approche personnalisée et adaptative dans la rééducation de l’écriture. Ses progrès remarquables illustrent parfaitement comment des ajustements ciblés peuvent transformer une difficulté en succès, ouvrant ainsi de nouvelles perspectives pour son parcours éducatif.

Une prise de notes efficace est fondamentale dans les études supérieures. Elle doit être stratégique et conjuguer écoute active et organisation des informations afin de savoir noter l’essentiel et préparer sa phase d’apprentissage. Les éditions Pamplemousse ont partagé un article intéressant à propos des méthodes pour prendre de bonnes notes en cours à la faculté de droit.

Lectures recommandées :